Imprimer cette page
dimanche, 08 mars 2020 08:49

Ecosystemes profonds, territoire improbable de la vie : compte rendu de conference Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Vendredi 6 mars à l’école vétérinaire de Toulouse, Pascal Zani, instructeur national de biologie subaquatique, nous a emmené dans la nuit noire des profondeurs…

Il nous a fait découvrir des écosystèmes surprenants, les évents et autres fumeurs noirs, les suintements froids, les lacs de saumure, les récifs de coraux profonds, les plaines abyssales et les espèces inféodées au bois coulé. Il nous a montré les stratégies des vers Riftia et Alvinela pompei pour vivre et se développer (3 m de long !) même en l’absence de lumière.

Ce monde fascinant est peuplé d’éponges phosphorescentes carnivores, en forme de lampadaire (Chondrocladia lampadiglobus) ou de lyre (Chondrocladia lyra), d’anémones géantes de plusieurs mètres, de concombres lie de vin, de poulpes dépigmentés aux yeux rudimentaires, de crabes dépigmentés, de poissons aux formes incroyables. Nous avons imaginé également ce ver cul de cochon (Chaetopterus sp.), capable de se mettre en boule et de se contracter pour se propulser tel une fusée 100 m plus haut ! Et ces myxines qui peuvent parcourir jusqu’à 70 km pour passer d’un cadavre de baleine à l’autre. Et enfin, la découverte récente en 2018 de poissons limace à 8000 m de profondeur, constitués de gélatine, qui perdent leur cohésion et fondent si le poisson est remonté…

Et il reste encore beaucoup à découvrir. Alors partons à bord du bathyscaphe vers le canyon sous-marin de Perpignan à la recherche de coraux d'eau profonde (Lophelia pertusa)…

CR par Nicole Hagen.

Lu 284 fois
Denis Chaton

Vice Président CR NEV, FB1 CDEBS31

Contacter l'auteur

Dernier(s) article(s) de Denis Chaton