Imprimer cette page
vendredi, 12 février 2016 08:30

Les Amphores et la diversité des contenus

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'amphore n'est pas la « bonbonne à vin » de l’Antiquité.

La réalité est différente: l’amphore est un emballage utilisé pour le transport et le stockage de très nombreux produits. C’est souvent un « emballage perdu ». Les produits alimentaires dominent mais il existe d’autres types de produits:

poissées à la résine de pin : vin, vin cuit (defrutum), vinaigre, garum (nuoc-mam)

jamais poissées : huile, alimentaires non liquides, miel, olives, épices (sauge), fruits secs (raisin, datte, figue), salaisons (poisson, crustacés, coquillages), conserve de gibier.

non alimentaire : ceruse (carbonate basique de Pb), résine, goudron (brai), chaux

Les amphores étaient donc le conditionnement d’un grand nombre de produits appelés à circuler par voie terrestre, fluviale et maritime.

Elles étaient en général fabriquées à l’endroit où on produisait les denrées ou marchandises

Lu 2002 fois
Jean Sicre

Président de la commission Archéologie subaquatique Pyrénées-Méditerranée

Contacter l'auteur

Dernier(s) article(s) de Jean Sicre