SICRE JEAN

SICRE JEAN

Président de la commission Archéologie subaquatique Pyrénées-Méditerranée

Plongée découverte et formation Archéo. à Cap Découverte dans le Tarn

 

Lors de l’AG du comité régional Occitanie FFESSM, en 2021, la commission archéologie présentait son bilan lors d’une réunion de commission. Deux membres de Cap Plongée 81 étaient présents et ont eu envie de proposer cette activité entre savoir patrimonial et technique subaquatique, aux membres de leur club.

Les responsables de la commission ont accepté en considérant que le lac Sainte Marie de Cap Découverte constituait un excellent site d’entrainement aux techniques de l’archéologue sous-marine.

Après une session découverte de l’archéologie sous-marine en mai dernier, c’est une formation PA1, plongeur archéo. Niveau 1 qui s’est déroulée, avec succès le weekend dernier sur le site de Cap Découverte.

L’origine de Cap Découverte

Cap Découverte est le nom d’un espace de loisirs niché au cœur de la nature, sur le site d’une ancienne mine. Cette mine appelée la Découverte (car c’était une mine à ciel ouvert), a commencé à être exploitée dans les années 80 pour son charbon. En 1997, après une lutte des mineurs, la mine ferme finalement ses portes suite à la décision des Charbonnages de France. Le charbon est trop peu présent dans la géologie de ce site, et surtout il subit la concurrence du marché polonais.

C’est donc un cratère de 1300 mètres de diamètre et de 230 mètres de profondeur dont il faut réorienter l’usage. En 1997 est créé le Syndicat intercommunal de La Découverte qui rassemble 6 communes sous la présidence de Paul Quilès, ancien ministre, député P.S. du Tarn de 1993 à 2007. Le choix est fait  de transformer le site de la mine à ciel ouvert en base et parc de loisirs. Afin de contribuer à sa promotion, la première étape contre-la-montre du Tour de France 2003 y fait son arrivée, le 18 juillet 2003 et marque l’ouverture du site au public.

Cap découverte a depuis engagé de multiples partenariats avec différents clubs et collectifs sportifs, comme le Triathlon, un club hippique, un club orientation et Cap Plongée 81 le club de plongée de Saint Benoit de Carmaux.

En effet, un lac s’est constitué au fond du cratère avec une eau naturelle, de ruissellement, régulièrement pompée pour éviter tout débordement sur les  infrastructures de loisirs et d’accueil installées autour. Ce lac d’une profondeur de 38 mètres présente la particularité d’une eau de baignade labellisée Pavillon Bleu, et pour les plongeurs d’une forte thermocline entre la surface dont la température en plein été peut monter jusqu’à 29 degrés, et la limite des 20 mètres où la température se situe autour de 8/9 degrés toute l’année.

CAP Plongée 81 : une plongée de proximité

Créé en Août 2019, Cap Plongée 81 oriente son projet associatif autour de 2 axes  principaux :

- rendre la plongée accessible d’un point de vue financier à tous les publics

- favoriser au maximum une activité de plongée durable, respectueuse de la biodiversité, limitant son empreinte carbone.

C’est tout naturellement et en voisin, que le club via son président, décide de rencontrer les responsables de Cap Découverte pour proposer une convention de partenariat à l’année.

La première convention sera signée dans la foulée et renouvelée depuis. Cap Plongée 81 peut donc accéder au lac Sainte Marie selon certaines conditions : en saison l’accès se fait en dehors de l’ouverture au public et le reste de l’année l’accès est possible tous les jours à condition de prévenir les responsables (afin de gérer les différents usages).

En retour les plongeurs ramassent tous les déchets qu’ils trouvent à chaque plongée et rendent des services sous l’eau quand il faut rechercher des petits matériels techniques tombés à l’eau ou dénouer des liens.

Le lac constitue un très bon site pour les plongées de formation et d’entrainement. Il permet de plonger toute l’année, du bord, près de chez soi sans avoir besoin de faire des kilomètres pour réaliser des plongées techniques, qui sont le plus souvent, assez courtes.

Claire Latil, Jean Sicre

 

mercredi, 02 novembre 2022 16:46

Plongeur Archéologue 1er niveau

Le 12 et 13 novembre prochain, le club Cap Plongée 81 de Saint-Benoît-de-Carmaux organise avec la commission Archéologie du Comité Occitanie FFESSM, un stage de Plongeur Archéologue 1er niveau (PA1), sur le site de CAP DÉCOUVERTE dans le Tarn.

L’objectif du plongeur PA1 est de savoir évoluer sur un site archéologique sans risque pour lui et pour les vestiges et d’être capable d’effectuer une tache qui lui est confiée en simulation de chantier.

Pour cela, Il faut être plongeur autonome, à jour de la licence FFESSM, avoir réalisé 6 plongées d'observation sur un site archéologique ou avoir suivi un stage de 6 jours. De plus il faut avoir suivi une formation théorique de 8 heures. Cette expérience et ces connaissances sont validées après un entretien libre.  Le but étant de pouvoir participer à des opérations archéologiques en étant accompagné.

Le programme débute le samedi à 10 h 00 par de la théorie en salle, mais dès le début d’après-midi ,après la présentation des ateliers et du matériel, les premiers exercices pratiques sont prévus avec l’ immersion des participants. Il s’agit au travers de différents ateliers de réaliser toutes les opérations de mise en place d’un chantier de fouilles archéologiques.  Une présentation de tous les ateliers sera faite en surface, à sec avant l’immersion. Et dès 9 h 00 le dimanche les ateliers immergés continueront jusque vers le milieu d’après-midi ou un bilan sous forme de questions/ réponses sera proposé aux futurs diplômés en Archéologie sous-marine.

L'acquisition d’un Plongeur Archéologue 1er niveau est matérialisée par une carte FFESSM.

Un projet intitulé « Journal de bord - Tyr 2022 »  a été mis en place et permet d'établir une relation quotidienne entre une équipe d’archéologues
sous-marins qui travaille à Tyr (Liban)  et des élèves de 4e (48 élèves de 14/15 ans) du Collège d'Olt à Puy l’Évêque dans le
département du Lot.

La mission est soutenue financièrement, par la Fondation Honor Frost, mais aussi le CRESEM (UPVD) de l’université de Perpignan et la
Commission Régionale d’Archéologie Occitanie de la FFESSM (Fédération Française de sports et d’études sous-marins). La mission est
co-dirigée par Ibrahim Nourredine et Jean Sicre, elle comporte un nombre identique de membres libanais et français, et des étudiants
des deux pays à fins de formation et pour créer des liens entre jeunes chercheurs. Ce partenariat franco-Libanais comprend des archéologues
sous-marins libanais, accrédités par la Direction Générale des antiquités du Liban (DGA), et des archéologues sous-marins français
issus du CRESEM, de l’ARESMAR et de la FFESSM.

Au travers de cette mission les élèves peuvent  appréhender les techniques  utilisées et l’impact passé et présent des activités
humaines sur le milieu aquatique mais aussi grâce aux professeurs de SVT, d’Histoire /Géographie et de Français/ Latin d’associer ces
disciplines au projet :

SVT : pour la démarche scientifique, les techniques de recherche, d’identification et de conservation que ce soit des épaves,  des
objets ou des vestiges de construction…

Histoire /Géographie : pour  les témoignages des activités humaines passées et présentes, l’évolution de l’impact de ces activités sur les
littoraux, mais aussi l’état de la mer.

Français/ Latin : pour le témoignage des civilisations passées, les techniques d’explorations des sites archéologiques.

Durant trois semaines, une adresse mail sert de boîte aux lettres et permet un échange journalier. En retour les élèves peuvent
soumettre à l’équipe leurs questions.

Cette action « Journal de bord - Tyr 2022 »  est réalisée avec le soutien de l’équipe éducative du Collège d'Olt, le club de plongée la
Raie Marteau, et la commission régionale d’archéologie FFESSM Occitanie.

  Contacts: André Protopopoff   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
                 Jean Sicre  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
vendredi, 16 septembre 2022 19:05

Cyr Descamps

Voici déjà une année que Cyr Descamps nous a quitté, le 17 septembre 2021, à l’âge de 80 ans.

Originaire de Nice, il était établi dans les Pyrénées Orientale depuis plus de quarante ans, il enseignait à l’université de Perpignan la Préhistoire et les Techniques de fouilles sous-marines.

Après des études à Paris, à la Sorbonne en Sciences Naturelles puis en Préhistoire, ses premières recherches ont débuté en Afrique (découverte lors de son service militaire en tant que parachutiste). Sur la demande Président Léopold Sédar-Senghor, Cyr a été chargé de mettre en place un enseignement de Préhistoire à l’Université de Dakar.

Cyr explorait beaucoup de domaine, il pratiquait le piano, a appris le russe, l’arabe, il était aussi Juriste. Président Fondateur de l’ARESMAR, son enthousiasme et ses compétences ont contribué au développement de l’archéologie sous-marine dans le département et dans la région.

Je ne citerai pas toutes les opérations menées par Cyr, que ce soit en Archéologie ou en Bathymétrie.  Mais quatre me viennent directement à l’esprit, les profils bathymétriques sur le rivage de Sète, la fouille de l’épave de Port-Vendres V dite «  la Mirande », la fouille du puits de Fort de Bellegarde et les campagnes à Tyr au Liban commencées en 2003.

Cyr était un plongeur non conventionnel, il aimait s’entourer d’une équipe pluridisciplinaire dont beaucoup de membres sont devenus ses amis. Son travail en tant que préhistorien africain et archéologue plongeur a suscité bien des vocations. Je ne serai pas complet sans parler de son épouse Françoise, qui l’a épaulé dans l’intendance sur les chantiers de fouilles, mais aussi dans ses travaux de recherches et de publication, et qui l’a accompagné durant cette longue maladie. Une amicale pensée pour Françoise, ses 3 enfants et tous ces petits enfants…

En 2018 j’ai eu le plaisir de l’accompagner lors de sa dernière immersion dans les eaux de Tyr et ce fut  sa dernière mission archéologique au Liban. Mais Cyr restait très attentif au déroulement et aux résultats des fouilles qui ont suivi. Cyr nous a passé le flambeau et nous continuerons à faire brûler cette flamme au Levant. 

Il a été mon professeur, il est devenu mon ami, et avec l’humour qui le caractérisait, il me disait souvent « je te rappelle que je suis né sous Pétain et marié sous De Gaule…»,  je rajouterai, tu es parti sous Macron mon ami, et tu nous manques…

Jean SICRE

Bientôt les fonds marins n’auront plus de secrets pour eux ! 

Depuis le début de la semaine, en effet, les étudiants de l’UPVD (Université Perpignan Via Domitia) en master 1 et 2 dispensé au CRESEM (Centre de recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranée) sous la direction de Martin Galinier, sont à pied d’œuvre sur le site de Port-Vendres.

Ces étudiants sont dans la grande majorité licenciés FFESSM dans notre Région, Encadrés par le CREM (centre de recherche sur les écosystèmes marins) établi à l’Anse Gerbal dirigé par Philippe Lenfant, Docteur en océanographie biologique, chef de plongée classe IB et son premier collaborateur Gilles Saragoni, ingénieur d’études au CNRS, responsable de plongée à l’UPVD, seize stagiaires se préparent avec détermination aux métiers de l’archéologie sous-marine dans le cadre du parcours « Archéologie et préservation du patrimoine maritime ». En présence de Jean Sicre, président de la commission Archéologie subaquatique Pyrénées-Méditerranée de la FFESSM, intervenant à l’ARESMAR ET SUBCAM Archéologie, ces passionnés d’histoire et de patrimoine maritime ont appris les rudiments d’un chantier de fouilles en milieu aquatique.

« Chaque année, depuis cinq ans, en excluant l’année COVID bien sûr, nous avons créer un chantier factice pour que les étudiants puissent s’entraîner dans les meilleures conditions. Repérage, manipulation de motopompe, aspirateur sous-marin, les étudiants ont ainsi pu bénéficier d’un bon entraînement, une expérience irremplaçable qui s’intègre parfaitement à leur cursus d’étude », explique Jean Sicre.

Assisté par Kevin Poinçon, plongeur scientifique diplômé en archéologie, Gilles Saragoni précise : « Ici notre spécialité c’est l’écologie marine mais nous utilisons les mêmes techniques en matière de plongée scientifique pour les archéologues. Nos priorités sont les mêmes : la sécurité avant tout, et la réglementation et viennent ensuite les techniques de photos, de vidéo, de levage des charges… que l’on travaille sur des posidonies ou sur des épaves ».

Attentifs, en même temps pressés de se mettre à l’eau, les étudiants n’ont pas boudé leur plaisir de se confronter aux techniques qui leur permettront d’aller à la découverte des épaves qui dorment encore dans les fonds marins. « J’ai toujours été passionnée par la mer et par l’histoire », confie Jade en première année, « en licence d’histoire de l’art et d’archéologie, j’ai eu un cours sur l’archéologie sous-marine, le déclic qui a fait naître ma passion. Dès la première année, on a eu la chance de partir en Israël en, chantier école, et cet été nous plongerons à Collioure ».

Un enseignement roussillonnais qui attire les jeunes des quatre coins de France, ce module scientifique n’étant dispensé qu’à l’UPVD.
Pour finir en images, ces journées ont atteint leur apogée lors du colloque sur la photo sous-marine et la prise de vue animé par Laurent Maignot, champion du monde de vidéo sous-marine.

Le patrimoine maritime sous-marin est entre de bonnes mains !

C.L.D

jeudi, 28 avril 2022 20:05

Cap sur l’Archéologie sous-marine !

Cap sur l’Archéologie sous-marine !
Le 14 et 15 mai, à Cap Découverte, le club Cap Plongée 81 de Saint-Benoît-de-Carmaux organise un
stage d’initiation à l’Archéologie sous-marine.
Le temps d’un weekend, le lac Sainte Marie de Cap Découverte sera le théâtre de fouilles
archéologiques. Et s’il ne s’agit pas de remonter des vestiges du fond de l’ancien site minier, ce stage
propose néanmoins de découvrir les bases de la discipline. Animé par Jean Sicre et Éric Bouchet,
président et instructeur de la Commission d’Archéologie Sous-marine Occitanie Pyrénées Méditerranée,
cette initiation est l’occasion de se familiariser avec le matériel, les techniques, la législation qui
définissent la pratique de l’Archéologie sous-marine en France. À l’issue de ces deux jours de cours et de
plongées, un diplôme de « Découverte de l’Archéologie subaquatique (Déca) » sera délivré. Une
formation ouverte à toutes les plongeuses et à tous les plongeurs de niveau 2, à jour de leur licence,
assurance et certificat médical.

Une histoire au cœur de l’Histoire
L’Archéologie sous-marine, telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, est une science récente. Elle est le
fruit de nombreuses évolutions, d’expérimentations et d’innovations. Des avancées méthodologiques,
technologiques qui doivent beaucoup à l’ingéniosité des pionniers de la discipline.
On peut, sans doute, faire remonter la pratique de l’Archéologie sous-marine aux exploits aquatiques
des urinatores, ces premiers plongeurs professionnels de l’Antiquité qui, à l’aide de cordes et de blocs de
pierre, récupéraient les cargaisons des navires perdus. Mais il faut attendre le début du XXème siècle et les
travaux d’Alfred Merlin, sur l’épave de la Madhia en Tunisie, pour que naisse véritablement
l’Archéologie sous-marine avec ses visées et ses méthodes scientifiques. D’autres fouilles et d’autres

chercheurs ont marqué l’essor de la spécialité et, parmi eux, on peut citer l’apport d’un certain Jacques-
Yves Cousteau et de son scaphandre autonome. L’étude du site sous-marin du Grand Congloué, au sud-est

de la rade de Marseille, entre 1952 et 1957, a permis de mettre au point bon nombre de procédés utilisés
de nos jours.
Les instances administratives ont également fait évoluer l’Archéologie sous-marine en lui donnant un
cadre institutionnel et scientifique. En 1966, sous l’impulsion du Ministre de la Culture André Malraux, le
DRASSM (Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines) est créé. Il
délivre les autorisations de prospection et de fouille, il valide les équipes et s’assure du devenir des
découvertes. Ses deux principaux navires sont l’André Malraux (2012) et l’Alfred Merlin (2021) qui
portent les ambitions de l’Archéologie française d’aujourd’hui et de demain.

Une aventure humaine
Mais l’Archéologie sous-marine est avant tout l’œuvre de passionnés, le plus souvent bénévoles.
Étudiants, associatifs et membres de la Fédération de plongée (FFESSM), ils sont « les petites mains » de

l’archéologie, celles qui exhument les « trésors » du passé. Et il ne faut pas croire que l’Archéologie sous-
marine est un milieu fermé réservé aux seuls sachants. L’expérience du terrain est ici primordiale.

L’archéologue plongeur est un « débrouillard touche-à-tout qui a l’habitude de travailler avec des bouts de
ficelle ! » Il doit savoir évoluer sous l’eau, garantir sa propre sécurité et celle de ses coéquipiers, assurer
le fonctionnement et la maintenance du matériel (scaphandres, motopompes, compresseurs...), faire une
cuisine de qualité (essentielle pour reprendre des forces et du courage !), et être de bonne composition car,
face à l’adversité, « les moments de convivialité sont obligatoires ! ».

S’il existe un master d’Archéologie sous-marine à l’université de Perpignan et à celle d’Aix-En-
Provence, un plongeur confirmé et motivé peut tout à fait proposer ses services directement au

responsable de fouille. Il est d’ailleurs « plus facile de former un plongeur à l’archéologie qu’un
archéologue à la plongée ».

S. G.

Renseignements :

Cap Plongée 81
Saint-Benoît-de-Carmaux
contact@cap-plongée81.fr
www.cap-plongee81.fr
05 63 76 47 52

lundi, 12 juillet 2021 20:56

Des journées bien remplies...

Reprise avec succès des journées découverte de l’archéologie dans notre région. Une journée organisée par la commission régionale d’archéologie et l’autre par la commission départementale d’archéologie de l’Hérault.

Dans le 66 - La journée de sensibilisation qui s'est déroulée le samedi 26 juin à Port-Vendres, dans la bonne humeur, a permis au  8 participants d’obtenir un DECA, pack  DECouverte de l’Archéologie. Les plongeuses et plongeurs de notre comité ont pu plonger dans le monde de l'archéologie. Le matin grâce à des exercices de mise en situation en mer avec un départ du bord sur le site de Paulilles à Port-Vendres . Des ateliers tels que « Carré de Fouille, parachute de relevage, méthode de prospection, de triangulation ». Et après un pique-nique très  convivial à l’ombre des pins, des ateliers à terre : « Mesures, règlementation, dessin, RFO (Rapport Final d’opération), les brevets fédéraux d’archéologie et l’Hyperbarie».  Et pour parfaire la journée la visite guidée du site de Paulilles et l’intervention de Michel Salvat responsable du Dépôt de fouilles de Port Vendres. Tous nos remerciements  à l’équipe du site de Paulilles, à Michel Salvat, et à l’encadrement qui s’est rendu disponible (Patricia et Eric).

Dans le 34 - La commission Archéologie de l’Hérault a organisé le 10 juillet une journée « Découverte de l’archéologie sous-marine » avec le soutien logistique du club de plongée Odyssée à Sète. 36 plongeurs du département sont venus découvrir l’activité avec le matin, une plongée sur l’épave du Quirinale en 3 rotations. Les plongeurs sont partis avec tablette et décamètre pour prendre quelques mesures. Une équipe d’archéologues travaillaient au fond. Briefing avant plongée, puis travail sur le sable avec carroyage et prise de mesures et report sur papier au retour. Un apéritif dînatoire et convivial a conclu la matinée. L’après-midi était consacré à la découverte du musée de l’Ephèbe au Cap d’Agde.

La dernière conférence de l'été sur les relevés et les métrés, qui devait être présentée par  Michèle RAUZIER, le vendredi 16 juillet à 19 h, n’a pas pu avoir lieu.  Elle est reportée en Octobre et débutera le troisième cycle de conférence sur L’archéologie sous-marine.

Bonnes plongées

 

La Commission régionale d’Archéologie FFESSM du Comité Occitanie Pyrénées Méditerranée organise le samedi 26 juin une journée de découverte de l’archéologie sous-marine sur le site de l’Anse de Paulilles.

Cette journée est accessible à tout licencié de la FFESSM, mais avec un nombre limité de participants. La priorité est donnée aux plongeurs (niveau 2 minimum) licenciés FFESSM du C.R. Occitanie P.M. Les niveaux 1 seront accueillis en fonction de l’encadrement disponible. Pour des raisons logistiques il vous sera demandé d’apporter votre équipement personnel, aucun équipement de plongée ne pourra être fourni sur place.

Le programme prévisionnel est le suivant

8 h 30- Accueil des participants sur le parking du site de l’Anse de Paulilles, présentation de la journée et des intervenants.

10 h 30 – Organisation des groupes de travail et mise à l’eau (départ de la plage). Il s’agit d’un plongée de mise en situation avec comme thème « les méthodes de prospection systématique »

12 h 30  - Repas précédé du  pot de l’amitié incluant le bilan de la matinée

14 h 00  - Visite guidée du site de l’Anse de Paulilles avec thématique Histoire

15 h 00 – Ateliers organisés à terre : le dessin, les métrés …

17 h 30 – Fin de la journée découverte.

 L’inscription est obligatoire et doit être accompagnée d’un chèque de règlement établi à l’ordre des Aresmarins (08110389). La participation à cette journée est fixée à 10 euros par personne, repas compris. Un certificat médical et la licence FFESSM en cours de validité seront demandés pour tous les plongeurs.

Nous vous demandons de bien vouloir faire parvenir ce règlement ainsi que vos coordonnées complètes (Nom, Prénom, adresse postale, numéro de téléphone, adresse Internet, numéro de licence FFESSM, niveau de plongée, copie du certificat Médical, ainsi que le nom et numéro du club d’affiliation)

à l’adresse suivante : Jean SICRE   Com. Archéo Occitanie 10 rue du Cygne  66 000 PERPIGNAN  -  Contact tel : 06 16 10 08 10 - Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

avant le mercredi 16 juin 2021 (pour des raisons d’organisation, toute inscription après cette date ne sera pas prise en compte)

 

RAPPEL : Le nombre de place est limité et l’inscription avant le 16 juin 2021 est obligatoire

PS. Vous êtes intéressés par notre activité mais cette date ne vous convient pas, n’hésitez pas à laisser vos coordonnées pour les prochaines journées découverte ou stage.

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet : www.ffessmpm.fr

Le vendredi 28 mai 2021 à 19 h 00 ( début de la présentation)  la commission Archéologie régionale propose  la saison 2 des visio conférences en ZOOM sur l’archéologie sous-marine.

La conférence se déroule sous le format 1 thème / 1 heure et est accessible à tout public.

La fréquence est d’une conférence tous les quinze jours .

Retrouvez ci-dessous les  liens d'inscriptions ( gratuit ) des visio-conférences. 

Les présentations seront disponibles en streaming sur cet article quelques jours après la conférence.

 Programme Saison 2

Vendredi 28 mai  2021 – 19 h  - Dura lex sed lex  ...    L'organisation d'une plongée archéologique 

Conférence présentée par Eric BOUCHET 

 

 

Vendredi 11 juin 2021 – 19 h  -   Tout ça pour ça ...     Le matériel utilisé pour les opérations archéologiques sous-marines. 

Conférence présentée par Jean SICRE

 

  

Vendredi 25 juin 2021  - 19 h  -  Les charpentiers des mers   L'architecture navale 

Conférence présentée par Patricia Naegele

 

 

Vendredi 16 juillet  2021  - 19 h  -  Double Mètres  … Les relevés et les métrés

Conférence présentée par Michèle RAUZIER

https://zoom.us/meeting/register/tJMtduiqrDItG9wF2vYEYOBE8W4PEZxyUqKx

 

N’hésitez pas à venir découvrir ou redécouvrir le monde de l’archéologie sous-marine.

A partager sans modération…

Le vendredi 19 mars 2021 à 18 h 30, la commission Archéologie régionale débute un cycle de conférences en ZOOM sur l’archéologie sous-marine.

La conférence se déroule sous le format 1 thème / 1 heure et est accessible à tout public.

La fréquence est d’une conférence tous les quinze jours .

Retrouvez ci-dessous les vidéos en streaming des conférences qui ont eu lieu et les liens d'inscriptions des conférences à venir.

 

Vendredi 19 mars 2021 – 18 h 30 -  Il était un petit navire…

La navigation antique – Conférence présentée par Michèle Rauzier

 

Vendredi 2 avril 2021 – 18 h 30 -  Le secret des cartes …

 La cartographie  -  Conférence présentée par Michèle Rauzier

 

 

Vendredi 16 avril 2021– 18 h 30 -  Du dessin d'art ou industrielAttention,  changement de date 

Le dessin archéologique - Conférence présentée par Michèle Rauzier

 

Vendredi 07 mai 2021  – 18 h 30 -  Les charpentiers des mers Annulation  de la conférence 

L'architecture navale –  Conférence présentée par Patricia Naegele

 

 

N’hésitez pas à venir découvrir ou redécouvrir le monde de l’archéologie sous-marine.

A partager sans modération…

Page 1 sur 4

Le Comité Régional Occitanie Pyrénées Méditerranée réuni l’ensemble des Clubs associatifs et Structures Commerciales Agréées sous sa bannière, pour la promotion des activités aquatiques et subaquatiques décrites dans ses statuts.

Liste des Médecins Fédéraux MARS 2022

Liste des Médecins Fédéraux MARS 20...

25 novembre 2018

En fichiers attachés, aux formats pdf et excel vous trouverez la liste des Médecins Fédéraux...

Journée d'étude pour les moniteurs 2ème degré

Journée d'étude pour les moniteurs ...

25 mars 2015

La CTIR-PM et le collège régional des Instructeurs ont proposé aux cadres deuxieme degré plongée du...

Accès à la résurgence de Font d'Estramar

Accès à la résurgence de Font d'Est...

29 septembre 2014

L’accès à la résurgence de Font d’Estramar pour la pratique de la plongée souterraine reste précaire....

Articles récents

Téléthon Ariège 2022

Téléthon Ariège 2022

5 décembre 2022

Participation du club Inspyr'apnée. Sous la direction d'Eric Soules, le président, le club s’était fixé un...

Challenge Oxyjeunes Départemental de l’Hérault

Challenge Oxyjeunes Départemental d...

4 décembre 2022

Le Comité Départemental FFESSM 34 est heureux de vous annoncer après plusieurs reports l’organisation du premier...

Formation EH1 Encadrant Handi 1 degré Codep 31

Formation EH1 Encadrant Handi 1 deg...

2 décembre 2022

Formation Handisub EH1 CODEP31 Vous trouverez en PJ le bulletin d’inscription pour le stage EH1...